Atelier d'information en "gestion de la diversité" à l'adresse des Associations des Usagers d'Eau Potable (AUEP) et des Comités de gestion (CP)

Le formateur, M Ali Samba Diallo, explique l'importance d'une approche participative à l'audience de Koulikoro, elle-même bien diverse par rapport au genre, l'âge, etc.
Le formateur, M Ali Samba Diallo, explique l'importance d'une approche participative à l'audience de Koulikoro, elle-même bien diverse par rapport au genre, l'âge, etc.

 

L’exclusion, la marginalisation et stigmatisation basées sur des paramètres identitaires (santé, ethnie, sexe, âge, …) et le déni d’accès équitable aux ressources naturelles (la terre et l’eau en particulier) et / ou fonctions représentatives au sein de la communauté jouent les facteurs les plus reconnus comme sources potentielles de conflit et les clivages afférents aux inégalités socio-économiques et l’accès inéquitable aux ressources.

 

 

 

C’est dans cette optique que la Coalition Nationale de la Campagne Internationale de l’Eau Potable et l’Assainissement (CN-CIEPA/WASH), avec l’appui technique et financier de la coopération allemande à travers la giz, regroupe des Associations des Usagers d’Eau Potable (AUEP) et des Comités de gestion (CG) des points d’eau dans les régions de Koulikoro, Mopti et Kayes pour les informer sur la gestion de diversité.

 

Cette prise en compte de la diversité doit se faire à tous les niveaux de structuration et de gestion des Associations, c’est-à-dire aussi bien au niveau de leurs instances de direction, de leurs membres qu’au niveau de la  la mise en œuvre de leurs "prestations". Mais, cela suppose, de la part des responsables des Organisations, l’existence de compétences en gestion de diversité.