EID communaux

L'amélioration des relations entre l'État et la société civile grâce à la promotion de la transparence ainsi que la politique axée sur les citoyens contribuent à accroître la confiance des citoyennes et des citoyens dans la capacité des communes à jouer un rôle important de consolidation de la paix.

 

Pour créer un cadre approprié de défense des droits des citoyens et l’interpellation des autorités communales, la CN-CIEPA/WASHorganise des Espaces d’Interpellation Démocratique (EID) communaux  (EID-AEPHA) en matière d’accès aux services sociaux de base et particulièrement l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement dans neuf communes dans les régions de Mopti, de Koulikoro et de Kayes.
Il s’agit de créer un espace de dialogue et de concertation entre les autorités et les populations sur des préoccupations bien définies afin de concrétiser la culture de la redevabilité et de rétablir la confiance entre les deux parties.


Tioribougou, 13 mars 2017

Recommandations:

  1. Réhabiliter le point d’AEP du village de Tioribougou.
  2. Etablir des contrats formels entre les comités d’eau et la mairie, respecter les clauses en mettant l’accent sur le suivi.
  3. Réaliser un point d’eau supplémentaire au marché de Tioribougou.
  4. Construire un bloc de deux latrines au marché de Tioribougou.
  5. Organiser les hameaux de moins de 400 en une seule entité requise pour faire face à la question de norme de réalisation de point d’eau.

Tienfala, 25 avril 2017

Recommandations:

  1. Diligenter le projet de retenue d’eau dans la plaine de Tienfala d’ici à juin 2017
  2. Réaliser des points d’eau dans chacun des villages suivants : Tienfala (gare et village), Noumoubougou et Fougadougou d’ici à novembre 2017
  3. Renforcer la capacité de desserte d’eau des pompes du village de Manabougou d’ici à novembre 2017.
  4. Equiper les villages  d’ouvrages hydrauliques à faible capacité ( 3m3 par heure) en attendant d’obtenir celles de grandes capacités ( 5m3 par heure), d’ici à décembre 2017
  5. Organiser les populations pour parachever le projet de latrines ATPC prématurément interrompu d’ici à aout 2017
  6.  Redynamiser  les associations de femmes et de jeunes pour perpétuer les actions de salubrité à Tienfala d’ici à juillet 2017.

Trouvez des impressions en images sur notre site facebook.


Colimbiné, 17 mai 2017

Recommandations:

1. Rendre fonctionnels les comités de gestion d’eau des villages et signer avec eux des contrats de délégation. D’ici à juillet 2017.

2. Mettre en place un programme de curage et de traitement annuel des puits à grand diamètre. D’ici à Août 2017.

3. Doter les puits à grand diamètre les puits à grand diamètre du village de Kanamakounou de systèmes de poulie. D’ici à novembre 2017.

4. Former les comités de salubrité des villages en technique de construction de puisards. D’ici à septembre 2017.


Ségala, 16 mai 2017

Recommandations:

1.     Mettre en place des comités de gestion des points d’eau dans tous les villages et signer avec chacun eux des contrats de délégation. d’ici à juillet 2017.

2. Dénombrer les points d’eau moderne dans l’ensemble des villages de la commune en déterminant les pannes en vue d’élaborer un plan d’actions pour leur réparation. D’ici à juin 2017.

3. Constituer un cadre de concertation fonctionnel des acteurs de l’AEPHA de la commune de Ségala. D’ici à octobre 2017.

4. Former les associations de femmes et jeunes de l’ensemble des villages, en technique de gestion des déchets solides et liquides et les doter d’un plan de suivi. D’ici à octobre 2017.

5. Elaborer un projet d’évacuation des eaux pluviales (collecteur et caniveaux) pour le village de ségala. D’ici à novembre 2017.

6. Faire une étude prospective sur la plaine d’inondation du village de Batama et réhabiliter ses points d’eau en panne. D’ici à novembre 2017.

Siby, 20 avril 2017

Recommandations:

  1. Rendre fonctionnels les comités de gestion d’eau dans tous les villages et établir avec eux des contrats de gérance d’ici à juillet 2017 responsables la Mairie et les comités.
  2. Mettre en place une coordination communale des AUEP et suivre leurs activités d’ici à juillet 2017 responsable la Mairie.
  3. Analyser au laboratoire la qualité organoleptique de l’eau du village de Kalaguè d’ici à Mai 2017 responsable la Mairie.
  4. Mettre en place des associations de femmes pour la salubrité, dans tous les villages d’ici à juin 2017 responsables la Mairie et la CAFO de Siby.
  5. Clôturer le bloc de latrine ECOSAN situé au marché de Siby et l’équiper de dispositif de lave-mains d’ici à novembre 2017 responsable la Mairie.
  6.  Incorporer une batterie au château d’eau du CSCOM de Siby d’ici à Aout 2017 responsables la Mairie et le CSCOM.

Koula, 26 avril 2017

Recommandations:

  1. Diligenter la mise en œuvre du projet d’AEP du village de Koula d’ici à juin 2017
  2. Poursuivre les programmes de prospection de la nappe aquifère dans la commune.
  3. Doter tous les points d’eau moderne de comités de gestion et signer avec eux des contrats de gérance.
  4. Etendre le système AEP de Wologotoba-sokoro au village de Bôdo en priorisant l’enceinte de l’école.
  5. Développer le programme entrepris par les femmes pour l’assainissement et indiquer un site de dépôt des ordures
  6. Œuvrer à la certification des autres villages déclenchés en ATPC
  7. Prendre en compte les dimensions de genre et équité-inclusion dans les PSA de la commune de Koula.

Pignaribana, 13 juillet 2017

Recommandations:

  1. Diligenter le processus d’actualisation du PDESC en cours. D’ici à novembre 2017
  2. Signer des contrats de concessions avec les « opérateurs privés » d’eau de la commune. Planifier la construction de latrines dans les nouveaux quartiers de Goundaga pour maintenir les acquis de la certification ATPC.
  3. Mettre en place un mécanisme de suivi permanent et d’entretien des toilettes publiques.

Sio, 11 juillet 2017

Recommandations:

  1. Renforcer la sensibilisation auprès des populations pour le paiement des factures d’eau des AES/AEP comme des PMH en lien avec les textes qui régissent l’eau au Mali. 
  2. Renouveler les contrats de gestion des comités de tous les villages de la commune.





Espace d'Interpellation Démocratique

le 10 décembre - Journée Mondiale de droits de l'Homme

Dans le cadre de la participation des acteurs de la société civile aux efforts de développement national, la CN-CIEPA/WASH en partenariat avec WaterAid a entamé depuis plusieurs années, un processus de plaidoyer visant l’amélioration des conditions de vie des populations en matière d’accès aux services sociaux de base et particulièrement l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement.    

 

Ainsi l’EID national expression d’espace démocratique et citoyen, a été privilégié tout naturellement par  la CN-CIEPA/WASH, comme une opportunité, un cadre approprié de défense des droits des citoyens et l’interpellation des autorités nationales sur les cas de violations des droits humains.

Journée d’échange sur les interpellations et les recommandations du jury d’honneur, 26/03/2016

Le mécanisme de préparation et de suivi est le maillon essentiel dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations et des interpellations de l’EID. C’est en raison de son importance que la CN-CIEPA/WASH a intégré ce mécanisme afin d’impulser une nouvelle dynamique dans le cadre d’une meilleure participation des citoyens à l’EID.

 

C’est dans cette optique que la CN-CIEPA/WASH  en collaboration avec les autres organisations de la société civile et en partenariat avec WaterAid à organisé une journée d’échange sur les interpellations et les recommandations du jury d’honneur de L’EID 2015.