Shema Directeur d'Assainissement de Bamako

Conférence de presse

Thème: accélération de la mise en œuvre du Schéma Directeur d’assainissement de Bamako

 

Dans le soucis d'accélérer la mise en œuvre du Schéma Directeur d'Assainissement de Bamako, la CN-CIEPA a organisé une conférence de presse avec : la presse écrite; la presse audiovisuelle et la presse en ligne.Cette conférence de presse a permis d'informer la presse de l'existence du SDAB et de son bien fondé. Les journalistes ont aussi pris connaissance des difficultés de mise en œuvre du SDAB. Suite à la conférence de presse, il y a eu de large diffusions dans plusieurs organes de presse.

 

Visite des sites attribués pour la réalisation des stations de traitement des boues de vidange

Dans le but d'amener le autorités à accélérer la réalisation de décharges et les sites de traitement des déchets de Bamako, la CN-CIEPA a organisé une action de suivi citoyen desdits sites (à Tienfala et Sabalibougoucourani). Ces visites qui ont été suivis d’échanges avec une bonne  mobilisation  des acteurs du secteur ont permis de s’assurer que ces sites seront proposés et que les actions qui suivront permettront de commencer les travaux de sécurisation et de démarrage des travaux. 

 

 

Le Ministre en deuxième position de droite à gauche
Le Ministre en deuxième position de droite à gauche

Suite au processus de suivi des sites, la CN-CIEPA a réalisée une rencontre avec le Ministre de l'Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable. Ce dernier s'est engagé à prendre des mesures concrètes pour non seulement faire face à la mise en œuvre du SDAB, mais aussi à la réalisation dans les communes du District de Bamako des décharges de transit des ordures.

Rencontre de plaidoyer avec les parlementaires

Cette rencontre de plaidoyer avec les parlementaires a été réalisé dans le but de  mobiliser les parlementaires autour de la problématique de gestion des boues de vidange à Bamako à travers leur contribution à la mise en œuvre du Schéma Directeur d’Assainissement de Bamako (SDAB), condition sine qua non pour une meilleure gestion des déchets liquides de la ville de Bamako.Cette rencontre a eu comme résultat l'engagement des parlementaires à faire en sorte que lesdits sites ne puissent pas être accaparé. Ils ont également pris l'engagement de visiter les sites de réalisation des station de traitement de boue de vidange. 

 

Convention de collaboration entre l'ANGESEM et la CN-CIEPA/WASH